Articles taggués ‘école primaire’

  • Fred Poulet, Carole Trembay

    Date: 2011.04.27 | Catégories: Humour, La bibliothécaire aime, La maman aime, Policier, Roman enfant | Commentaires: 0

    J’adooooooore Fred Poulet, au moins autant que Raoul Taffin (je les soupçonnes d’ailleurs d’être cousin ou proche parent). Certains diront que c’est parce que j’ai le troisième élément du trio à la maison (Alias Arthur Hamel, 4 1/2 ans), mais en réalité mon intérêt pour Fred remonte au moment même où je portais dans mon ventre mon premier petit tannant.

    Fred Poulet enquête sur un microbe, Carole Tremblay

    Ce titre est arrivé sur mon charriot alors que j’en étais à mes premières armes en tant que bibliothécaire jeunesse. Je plongeais avec ravissement dans ce milieu que je connaissais très peu. Je me rappelais mes lectures d’adolescente (Marie-Lune et Cassiopée, Ève Paradis et autres) et les fameux Jiji et Pichou, qu’on m’avait sûrement lu au primaire. Par contre, de mes premières lectures autonomes, je ne me rappelle pas vraiment. Je n’ai jamais lu la Comtesse de Ségur…

    Comme j’aurais aimé découvrir Fred Poulet à 7-8 ans! Plusieurs bibliothèques ont maintenant une section « Premières lectures » où sont regroupées les collections nivelées ou graduées. Fred se trouve au niveau 4 (le plus haut) de la collection À pas de loups aux éditions Dominique et cie. Je ne pourrais pas dire exactement ça correspond à quel âge ou à quelle année scolaire. Tout ce que je sais, c’est le plaisir que j’ai eu à le lire à l’époque, celui que j’ai encore à le lire aujourd’hui, et celui qu’Arthur a indéniablement à m’écouter puisque c’est son nouveau héros! Cet après-midi, j’ai dû lui en lire trois, laissez-moi vous dire que maman n’avait plus de voix par la suite…

    Pourquoi est-il si attachant? D’abord la justesse des histoires. Ce n’est pas parce qu’on s’adresse aux petits qu’on peut se permettre un manque de rigueur. Au début de chaque enquête, ou histoire, on nous présente cliniquement les héros et leurs rôles dans le dossier en cours. Un résumé du dossier nous est également présenté avant que ne début l’enquête!

    Donc, dans ce titre où notre enquêteur cherche le responsable de la vilaine attaque bactériologique  dont il est la victime. Affublé d’un excès de fièvre qui l’oblige à rester à la maison, Fred analyse toutes les possibilités qui se sont présentées à lui cette semaine d’entrer en contact avec le fameux microbe, mais c’est lorsque son père l’oblige à aller à l’épicerie et qu’il y rencontre la jolie Léa qu’il découvre le fin fond de l’histoire! Les responsables, ce sont elle et le jus d’orange qu’elle lui a offert de partager. C’est génial d’être malade avec Léa quand même.

    Fred Poulet enquête sur une chaussette

    C’est mon préféré de la série. Notre valeureux Fred  doit enquêter sur la mystérieuse disparition d’une des chaussettes que lui a tricoté sa grand-mère. Serait-ce la sécheuse, reconnue pour avaler quantité de bas perdus, la responsable? Non, puisque celle-ci est en panne lui apprend le patron (son père).Celui-ci a d’ailleurs dû aller sécher les vêtements au lavoir. Ah ah! Fred ne fait ni une ni deux et cours poursuivre son enquête auprès de la mystérieuse propriétaire et de son chien tousseur, pantoufle!

    Fred Poulet enquête sur la mystérieuse madame

    Notre courageux Fred est victime d’une panne de courant ce matin, mais ce n’est pas sur celle-ci qu’il décide de mener enquête, c’est plutôt sur la présence étrange d’un exemplaire du magazine Fifille d’aujourd’hui dans la salle de bain familliale. Une voleuse? Une espionne? Certainement pas la grand-mère qui est plutôt du genre Guide de l’auto. Fred Poulet mène minutieusement l’enquête et croit avoir découvert la fautive lorsqu’il surprend son père à la maison sur l’heure du dîner avec une mystérieuse madame…

     

    Il existe six enquêtes de Fred Poulet, de quoi occuper encore quelques après-midi de lecture avec mon petit poulet à moi! Bonne lecture.

    Fred Poulet enquête sur sa boîte à lunch

    Fred Poulet enquête sur une sale affaire

    Fred Poulet enquête sur le vélo volé

  • Les super-machins d’Élise Gravel

    Date: 2011.04.15 | Catégories: À animer, Album, La bibliothécaire aime, Pour rigoler | Commentaires: 1

    Je vous avais annoncé quelque chose de plus léger: et bien laissez-moi vous présenter la série des anti-superhéros d’Élise Gravel. Je vous assure un succès total auprès des groupes de garderie ainsi qu’avec ceux du premier et du deuxième cycle du primaire. Je vous jure que chaque fois que j’ai animé ces livres devant une classe, c’était la débandade et l’euphorie!

    Super-Momo dans piège de fromage

    Le premier de la série, celui qui donne le ton. Ces petits albums débutent toujours par la présentation loufoque du pseudo-héros dans toute sa « splendeur ». Ici, notre super n’a nul besoin de savoir voler car il possède un super pouvoir extraordinaire. Devine lequel? Il est capable de changer l’eau en fromage. À première vue, ça semble être un pouvoir inutile et ridicule, mais quand un enfant se noie rien n’est plus pratique que de pouvoir transformer le lac en immense fromage, qu’il faudra bien déguster par la suite pour en sortir le malheureux.

    Le ton est ainsi donné et chaque album est plus délirant que le précédent. On se croirait parfois dans une pub pour superhéros quétaine, ce qui ne manque pas de plaire au lecteur adulte qui y trouve son compte.  Les super-pouvoir de ces anti-superhéros sont plus poches les uns que les autres, ce qui fait crouler de rire les enfants. De plus, l’illustration de type images de synthèse très schématisées et colorées plaît assurément.

    Super-Dudu dans full total brocoli

    Deuxième titre de la série, et mon préféré. Super-Dudu a le pouvoir essentiel de faire exploser les brocolis à distance. C’est dans ce tome qu’on rencontre l’infâme super-méchant qui, ici, torture les enfants en tentant de les obliger à manger leur brocoli. Heureusement que Super-Dudu passait par là. Il réussira à déjouer les plans de son ennemi de toujours grâce à son super-pouvoir.

    Super-Dudu, un grand héros!

     

    Super-Titi dans les céréales se mangent froides

    Nous retrouvons ici super-méchant qui vient sévir dans un supermarché. Heureusement, Super-Titi entend ce qui se passe à la télévision et accourt sur les lieux. Lui seul peut déjouer les plans de l’infâme car son super-pouvoir extraordinaire lui permet de voir à travers les boîtes de céréales derrière lesquelles se cachent l’ennemi en quête de brocoli.

     

    De délire en délire, chaque anti-héros vit une aventure qui n’est en fait qu’une parodie de celles vécues par les superhéros chers aux enfants (Batman, Superman, X-Men, etc). Dans les épisodes suivant, Super-Lulu, l’homme au nombril bionique, se servira de son rayon lumineux (son nombril) pour capturer le fameux super-méchant. On rencontre aussi Super-Tsointsoin,  héros qui a le pouvoir de comprendre le langage des mouches à l’aide de son super dékrypto-krottonisateur. Et finalement, Super-Popol dans Vent de panique, où le super-machin se servira de son super-pouvoir très odorant pour déjouer l’infâme super-méchant qui a réussit à hypnotiser tout le monde et tente de se faire élire président (tiens tiens, devrait-on envoyer un Super-Popol dans un rassemblement des Conservateurs?).

    Batman et Superman peuvent aller se rhabiller car ils paraissent bien fade à côté des supers-machins d’Élise Gravel.

  • Spécial Pâques: livres et idées d’animation pour les garderies et les élèves du primaire

    Date: 2011.04.08 | Catégories: À animer, Album, La bibliothécaire aime | Commentaires: 0

    Avez-vous déjà dégusté vos premiers œufs cadbury? Ils vous harcèlent près de la caisse du dépanneur, et si eux ne le font pas, ce sont vos enfants qui le font car ils en veulent un! C’est un signe: Pâques est à nos portes. Voici donc quelques pistes d’animation à partir de livres sur les poules, les œufs et les lapins de Pâques, à la fois pour les garderies et les enfants du primaire.

    Les chefs-d’œufs d’Henri, Marcus Pfister

    Le plus célèbre des artistes du pays, celui qui décore les œufs de Pâques, en a assez de peindre année après année les mêmes motifs. Rien ne ressemble plus à un œuf de Pâques qu’un autre œuf de Pâques se plaint-il. Henri se rebelle et décide que cette année, il va innover. Il se met donc à peindre de véritable « chefs-d’œufs » : une femme au sourire mystérieux, un lapin aux formes géométriques, un autre qui pousse un cri angoissé, un œuf couvert de nénuphars… De Van Gogh à Dali, de Monet à De Vinci, Henri décore ses œufs en référence aux célèbres tableaux des peintres. Et à la fin, il n’est pas question de cacher ces œufs, il faut les exposer sur des monticules, ce qui ravit les enfants.

    Idée d’animation: L’album vient avec un encart identifiant les œuvres auxquelles se réfèrent les œufs d’Henri. Les enfants prendront plaisir à les identifier et à remarquer les libertés qu’a pris le lapin par rapport aux célèbres toiles. Et pourquoi ne pas poursuivre le tout en allant regarder d’autres livres sur les célèbres artistes et munir nos petits picassos de pinceaux pour qu’ils produisent eux aussi des chefs-d’œufs dans le style de leur artiste préféré.

    J’attendrai Pâques, Géraldine Elschner

    Ce livre est le premier à lire avant Pâques. En fait, je suggère même de le lire plusieurs semaines avant car on y explique comment la date de la fête est déterminée à chaque année. C’est d’abord l’histoire de Marguerite, dont le bébé poussin Quentin, encore dans son œuf, décide qu’il attendra Pâques pour sortir. Mais quand donc aura lieu Pâques cette année. Marguerite cherche un animal dans la ferme qui pourrait bien le savoir. On l’envoie voir la chouette qui lui apprend que Pâques aura lieu le premier dimanche, qui suit la première pleine lune qui suit le premier jour du printemps. C’est beaucoup trop long se plaint Quentin. Mais le poussin coquin a décidé de faire une entrée dans ce monde remarquée et il attendra les cloches de l’église le matin de Pâques pour naître.

    Idée d’animation: Il faut lire ce livre quelques semaines avant Pâques aux enfants afin d’aller voir avec eux sur le calendrier quand a lieu le printemps, puis sur un calendrier lunaire quand a lieu la première pleine lune après le premier jour de printemps et enfin retourner au calendrier régulier pour trouver le premier dimanche qui suit. Et pourquoi ne pas en profiter pour faire une petit atelier d’observation de la lune et de ses cycles? Il existe en bibliothèque une multitude de livres de tous âges sur le sujet!

    La petite poule noire, Martina Schlossmacher

    Au poulailler, la petite poule noire est la risée de tous car ses œufs ont des formes bizarres: des cœurs, des étoiles, des croissants de lune, etc. Comment de tels œufs pourraient tenir dans un coquetier lance Barbara, chef du poulailler? Alors que le lapin de Pâques est de passage pour choisir les œufs qu’il décorera, il découvre par hasard ceux de la petite poule noire qu’il décide d’offrir au roi. Il déploie des trésors d’imagination pour les rendre unique car le roi a tendance à s’ennuyer lors de la chasse aux œufs. Cette année, son visage s’illumine et il rigole joyeusement. Il veut absolument savoir qui a pondu ces merveilles. Barbara avance qu’elle seule en est capable mais la petite poule noire, nerveuse, pond alors un cœur et le roi décide de l’amener avec lui vivre au château. Grâce à elle, chaque matin il aura une surprise dans son coquetier!

    Idée d’animation: Il n’est pas de tradition au Québec de faire des mouillettes alors pourquoi ne pas tenter le coup avec les enfants. On pourrait commencer par leur faire fabriquer un coquetier (je suggère de les faire avec deux carrés de crêtes d’œufs qu’on colle base à base, créant ainsi deux surfaces réversibles pour déposer l’œuf à déguster), puis faire cuire avec eux des œufs à la coq qu’il déposeront dans leur coquetier. Il n’y aura plus ensuite qu’à les déguster en y trempant un morceau de pain (penser à coller un morceau de papier ciré dans le coquetier pour ne pas qu’il s’imbibe du coulant de l’œuf).

    La poule aux trésors, Françoise Chabot

    Poulette passe ses journées à fouiller la basse-cour avec son panier pour dénicher des trésors qu’elle emploiera pour décorer ses œufs. Malheureusement, la fermière n’arrive pas à vendre ces œufs décorés et trouve cela bien embêtant. Un jour, la poulette audacieuse sautera la clôture pour chercher cailloux colorés, plumes et fleurs dans les prés et près des bois. Elle y croise un fameux lapin, en pleure, car il a cassé tout ses œufs. Elle l’aiguillonne vers sa ferme, où il pourra en trouver d’autres. Mais le renard rôde, il faut faire vite. La fin est prévisible: le lapin, qui n’est pas un lapin quelconque mais bien le lapin de Pâques, adore les œufs de poulette et les achète tous à prix d’or. Pourquoi lire un livre dont les enfants devineront la fin, parce qu’il peut servie à merveille d’amorce pour une activité de décoration de cocos!

    Idée d’animation: L’histoire comme telle invite à poursuivre par une activité de décoration d’œufs de Pâques à l’aide de matériaux de récupération: brindilles, fleurs séchées, boutons, cartons, tissus, etc. Or, on peut aussi choisir de s’attarder aux illustrations avec les enfants et leur faire relever les différents matériaux qui les composent car elles sont réalisées selon la technique du collages. Ainsi, les poules sont faites de tissus à différents motifs, la paille en retaille de bois,  les cheveux de la fermière sont en laines, le panier est en gros carton gondolé, la forêt est composée de formes primaires découpées dans du carton de construction, etc… Ainsi, on peut combiner un atelier d’exploration de cette technique d’illustration à un autre sur la réalisation de cocos de Pâques à l’aide de matériaux recyclés.

    Pénélope la poule de Pâques, Hubert Ben Kemoun

    Cette histoire de Pâques a une saveur un peu plus philosophique et s’adresse davantage à des enfants d’âge scolaire. Présentée comme un conte ou une légende, elle rappelle beaucoup le mythe d’Icare, mais heureusement, la poule chocolatée ne fond pas totalement au soleil! Pénélope, une poule de Pâques en chocolat, désire être la reine de Pâques en étant la dernière trouvée lors de la chasse.Or, elle se cache si bien qu’on l’oublie et elle fond à vue d’œil à mesure que le temps se réchauffe. Elle se fabrique donc un plumage de fleur et décide de quitter sa cabane pour survivre. Elle se promène de forêt en jardin, pondant des œufs chocolatés au goût de fruit. Et il paraît qu’à l’approche de Pâques, elle retourne dans sa cachette dans l’arbre et espère toujours être la Reine de Pâques. Ainsi, ici, ce n’est pas le lapin qui cache les œufs à l’intention des enfants mais bien la poule qui les pond un peu partout.

    Idée d’animation: Avec ce livre, je me lancerais dans un atelier de production d’œufs en chocolat. Voici le genre de recette auquel je pensais, mais personnellement j’ajouterais des extraits d’arômes parfumés à la cerise, à l’amande, à la poire, etc, au mélange de sucre à glacer pour donner plus de goût aux créations de vos marmitons, leur permettre de personnaliser leur œuf et se coller davantage à l’histoire de Pénélope.

    Joyeuses Pâques à tous! Et si vous avez d’autres suggestions de livres à exploiter sur le sujet, n’hésitez pas à en laisser le titre dans un commentaire.

Archives

Articles récents

Catégories

Mots-clés

Blogoliste

Sites sur la littérature jeunesse