Articles taggués ‘bébé-livre’

  • Devant ma maison et autres tout-cartons

    Date: 2013.06.17 | Catégories: À animer, Album, Développer son imaginaire, La maman aime | Commentaires: 1

    Mon petit dernier, alias Aubert, a déjà 1 an. Il a une démarche chancelante, mais avance, sûr de lui, les deux bras dans les airs. Avez-vous déjà remarqué que lors de leurs premières semaines, les bébés font des ronds lorsqu’ils déambulent sur un grand terrain? Ils refont la même chose 5 ans plus tard, lorsqu’on enlève les petites roues de leur vélo. Ça passe trop vite….

    MES TOUT-CARTONS!!!!!Jeu du cirque

    4 enfants en 5 1/2 ans, ça veut dire que ça fait un petit moment déjà que je lis et relis les mêmes livres. Sauf que là, je réalise que je n’aurai plus d’autres bébés à qui lire mes adorables tout-cartons. Plus que quelques mois à relire Le livre des bruits de Soledad Bravi, ma sélection de noir et blanc, mes Lou et Mouf. Et mes Asticodoigts d’Hervé Tullet!!! J’adore faire participer mes doigts lorsque je raconte des histoires, surtout lorsqu’ils se transforment en asticots pour la cause.

    Devant ma maison, Marianne Dubuc

    Devant ma maisonUn de ceux que je regretterai le plus sera sans doute Devant ma maison. J’ai toujours beaucoup de plaisir à raconter cette histoire, qui n’en est pas une en fait. Nous suivons plutôt les détours pris par un enfant à l’imagination débordante pour nous présenter sa maison, ce qu’elle contient et ce qui l’entoure. À travers ses yeux, nous passons sous son lit, dans la forêt, sur la lune, derrière le loup-garou, le fantôme et le vampire, autour du soleil, dans le ventre de la baleine. Tout le plaisir de la lecture réside dans l’anticipation de ce qui peut bien se trouver sur la prochaine page. Si sous la lune se trouve le loup-garou, que peut-il bien se cacher derrière celui-ci? Mille et un détours (par les montagnes et sous son lit, l’espace et le zoo) pour mieux revenir à l’essentiel, sa maison. Un tout-carton tout en finesse et en poésie, avec de douces images qui baignent dans le vide, invitant ainsi notre imagination à le combler.

    Mais bon, à voir les petits regards intéressés que jetaient mes trois aînés de 6, 4 et 2 ans au livre alors que je le racontais à bébé, il me reste peut-être encore quelques (heureuses) années à le côtoyer celui-là!

  • Ton histoire, Jeanne Ashbé

    Date: 2011.05.23 | Catégories: Album, La maman aime, Nouveautés littéraires, Vie de tous les jours | Commentaires: 0

    Je l’ai dit plusieurs fois sur ce blogue, pour moi la référence dans les livres de la très petite enfance, c’est Jeanne Ashbé. J’avais offert à des amis son dernier livre et attendais qu’il soit disponible à ma bibliothèque de quartier pour l’emprunter. C’est fait, et avec quel bonheur!

    Ton histoire, Jeanne Ashbé

    C’est l’histoire toute simple de l’arrivée sur terre d’un petit être. On suit son développement de sa conception à quelques mois d’existence (en regard de la dernière illustration). J’aime le trait enfantin de l’auteur, qui en dit tant avec si peu. La première double page présente un cordon ombilical qui s’enroule jusqu’à l’embryon. Dans les pages suivantes, nous suivons ce cordon qui nous indique le sens du récit vers l’enfant qui grandit. L’auteure/illustratrice en profite pour donner à celui-ci des airs de lapin souriant. Une fois l’enfant né, nous retrouvons ce lapin coquin en tant que spectateur de la vie de l’enfant, comme nous le sommes nous-mêmes. Puis il s’embarque dans une voiture, dont le son varie selon l’origine de l’enfant sur la page. Car l’auteure enrichit encore plus son livre en présentant des bébés de partout : caucasien, noir, bridé… et le petit lapin continue de nous guider.

    Nous rencontrons alors maman et papa, qui nourrissent et bercent l’enfant chacun à leur manière. S’amorce alors un jeu intéressant où les illustrations monochromes en brun et beige s’amusent à faire émerger des formes par la négation de couleurs. Ainsi, d’une pleine page marron émerge à la fois le chemin en spirale sur lequel se promène le lapin en voiture et un visage rieur qui lui souhaite « bienvenue au monde ». Puis, la spirale le fait gentiment basculer vers la page suivante où le petit mammifère disparaît alors que l’enfant se fait appeler : « mon lapin! » et qu’on lui dessine joyeusement des oreilles. Ainsi, cette histoire simple en apparence peut être analysée de plusieurs façons et permet plusieurs pistes de lecture et d’entrée dans l’œuvre. Le petit lapin qu’on suit depuis le début est-il un spectateur externe ou l’enfant lui-même qui nous regarde le regarder?

    Un livre riche en sens qui n’a pas terminé de me livrer ses secrets… Finalement, je pense que je vais aller me l’acheter. D’autant plus que ma toute petite (bientôt 9 mois) se l’ai dangereusement approprié et qu’il serait risqué pour mes oreilles que je le lui enlève!

  • En noir et blanc pour les tout-petits

    Date: 2011.03.10 | Catégories: Album, Développer son imaginaire, La maman aime, Vie de tous les jours | Commentaires: 2

    Je vous ai parlé déjà de mes deux plus vieux, Arthur 4 ans et Simone 2 ans. Mais j’ai aussi une toute petite puce de 6 mois, Marguerite, qui s’éveille, s’émerveille tout doucement au monde des livres. Voici quelques uns de mes bébés-livres préférés, presque tous en noir et blanc, car à cet âge ils sont attirés par les forts contrastes.

    Blanc sur noir et Noir sur blanc

    de Tana Hoban

    Encore une fois, j’ai découvert ces titres grâce à la Librairie Monet, ou plus spécifiquement via leur blogue, Le Délivré. Il s’agit d’imagiers tout simple présentant un objet /animal de la vie de tous les jours par page. Je les ai acheté pour ma petite reine et dès que je les lui ai présenté (vers 2 mois je dirais) ses yeux se sont écarquillés et elle a tendu les mains pour les attraper. En fait, tout son corps, jambes comprises, se sont tendues vers le livre convoité. J’ai alors compris le message et lui ai offert d’autres titres en noir et blanc.

    Chat blanc chat noir, Pierre Bisinski

    Ici, comme dirait ma Simone, les chats « font des folies » sur le thème des contraires. Bien sûr, Marguerite n’est pas rendu à reconnaître ces concepts, mais elle prend beaucoup de plaisir à examiner les images cette fois-ci en noir, blanc et rose!

    Mes animaux (collection Blanc noir chez Tourbillon)

    Celui-ci, je viens tout juste de l’acheter pour l’offrir et je me demande bien si je ne vais pas le garder. Il est magnifique! Un coup de cœur de maman. Encore une fois, il s’agit d’un imagier sur le thème des animaux en noir et blanc (et en action cette fois), mais avec une petite touche de couleur par page. J’adore le style de l’illustrateur qui réussit à donner de la personnalité à ses animaux malgré la palette minimaliste.

    Olivia, Ian Falconer

    Exit Babe, chez les Hamel c’est Olivia le cochon de nos rêves! Encore tout en contraste, ces albums cartonnés en gris-noir, blanc et rouge plaisent autant à maman qu’à bébé. Et ici l’illustrateur se donne vraiment la peine de dessiner une cochonnette stylisée, ce qui est apprécié par les plus grands. Ce n’est pas parce que le livre est mis entre les mains d’un poupon que son grand frère ou sa grande sœur ni jettera pas un œil aussi.

    Beaucoup de beaux bébés, David Ellwand

    Cet album, d’abord paru en grand format sur papier souple, a été réédité en 2009 en version tout-carton et on ne peut que s’en réjouir. Vous avez sans doute déjà remarqué comment les tout-petits aiment se regarder dans le miroir et à quel point ils sont fascinés par les autres bébés. Vous avez ici quelque chose qui répond parfaitement à ces deux besoins. Chaque page présente un bébé avec une émotion (bébé triste) ou un élément de son corps (mains de bébé) ou un bébé en action (bébé boum boum, bébé pleure), etc. L’enfant se reconnaît donc dans chacune de celle-ci et à la dernière page l’auteur a eu la bonne idée d’inclure un miroir, validant totalement l’identification suggéré dans les autres pages.

    Et vous, quels sont les premiers livres que vous avez mis entre les mains de bébé?

     

     

Archives

Articles récents

Catégories

Mots-clés

Blogoliste

Sites sur la littérature jeunesse