• Livres à découvrir, pour le plaisir des nouveaux petits lecteurs. Première série: Somerset, Hélène Vachon.

    Date: 2011.05.18 | Catégories: Humour, La bibliothécaire aime, Roman enfant | Tags: ,,,

    L’année scolaire tire à sa fin et les nouveaux lecteurs, qui ont travaillé si fort cette année pour apprendre à lire, vont bientôt passer leurs journées dans des camps de jour à jouer au soccer (chanceux!). Avant qu’il ne vide leur pupitre pour les grandes vacances, pourquoi ne pas leur offrir une petite liste de livres à découvrir, pour le plaisir et la rigolade, les jours où le soleil ne sera pas au rendez-vous? Dans les semaines à venir, je vais donc tenter de vous présenter mes premiers romans préférés…

    La série Somerset d’Hélène Vachon

    Je vous présente cet attachant personnage en premier car c’est mon préféré. Cette série date un peu, mais l’humour d’Hélène Vachon ne se démode pas (pas que son humour d’ailleurs, je vous parlerai sans doute un jour d’un de mes dix livres préférés: L’arbre tombé, qui est magistral). Somerset est un jeune garçon dégourdis, qui se pose mille et une question et se met constamment les pieds dans les plats. Personnellement, je l’imagine aussi assez volubile compte tenu du nombre de réflexion qu’il fait à la minute. Et que dire de son imagination débordante?

    Le cinéma de Somerset

    Je ne vous raconterai qu’un des titres de la série car il donne assez justement le ton. Donc, dans Le cinéma de Somerset, nous suivons le jeune homme qui se pose la terrifiante question: comment vais-je saluer le nouveau directeur de l’école? L’usage veut que trois mots permettent de saluer quelqu’un. Il y a bonjour, mais Somerset trouve que c’est juste les vieux qui se saluent en disant bonjour. Il ne reste donc que salut et allô. Entre les deux, son cœur et sa tête balance. Il se promène dans les couloirs en se répétant les mots, salut/allô, allô/salut. Et lorsque le directeur lui lance un bonjour, les mots se bousculent dans sa tête, il mélange les deux termes entre lesquels il hésite et lance au directeur un grand Salaud. Drôle de façon de saluer la personne dans le bureau de laquelle on ne veut justement pas finir! Pour savoir comment ça se termine pour le pauvre Somerset, il vous faudra emprunter le livre.

    Cette série, en plus d’être assez délirante et loufoque grâce à un personnage presque caricatural tellement il est drôle, a l’avantage d’être illustrée en couleur, ce qui plaira certainement aux petits lecteurs.

    Autres titres de la série Somerset:

    Mon ami Godefroy

    Mon plus proche voisin

    Le Sixième arrêt

    Le Délire de Somerset

    Le Cinéma de Somerset

    L’adage le dit: qui aime lire ne s’ennuie jamais… et avec cette série c’est certain que vos enfants/élèves auront presque hâte aux jours de pluie afin de rester à l’intérieur pour se plonger dans une aventure livresque! Rendez-vous mercredi prochain pour une autre série à ajouter à la liste.