• Premières histoires – Lou et Mouf, Jeanne Ashbé

    Date: 2011.02.07 | Catégories: La maman aime, Vie de tous les jours | Tags: ,,,

    « Un yoyourt », je veux un yoyourt moi » – Simone, 2 ans

    C’est la faute de T’en as plein partout! de Jeanne Ashbé. Depuis que ma Simonette à roulette connait ce livre (ça fait quand même plus de 6 mois), elle réclame son « yoyourt » tous les jours. Elle aimait ça avant, mais là ça frise la folie…

    Laissez-moi émettre une hypothèse sur la raison de cette soudaine passion.

    Lou et Mouf… et les premières expériences de projection

    Cette série, à la fois intelligente et amusante, a fait l’unanimité ici. Elle comprend plusieurs titres présentant tous des événements du quotidien de nos enfants. Créée par Jeanne Ashbé, spécialiste de la littérature pour les tout-petits, Lou expérimente les mêmes situations, les mêmes frustrations, que nos petits. Ceux-ci se reconnaissent dans la maladresse du petit personnage (Oh! C’est cassé!), dans ses excès de colère (Non, pas ça!), ses peurs (Ça fait peur)…  C’est sans doute pourquoi ma petite sauterelle, qui adorait déjà le tandem grâce à Ouh! Il fait noir (qu’on lui lit depuis ses 9 mois, âge où elle s’est retrouvée toute seule dans son lit), reproduit quotidiennement l’action de son héros: manger un yaourt et s’en mettre partout!

    L’identification des petits passe aussi par le physique androgyne, « bébé », de Lou. Ses traits demeurent schématisés et on ne sait trop s’il s’agit d’un petit garçon ou d’une petite fille, ce qui aide grandement la projection. La preuve: j’ai demandé à mon fils si Lou était un garçon ou une fille, réponse: un garçon. Et ma fille elle, qu’en pense-t-elle? C’est une fille, bien sûr.

    Ces petits livres, à mi-chemin entre les tout-cartons et les albums, ont aussi fait mon bonheur personnel. Après des mois à présenter des imagiers (les premiers livres qu’on leur présente appartiennent souvent à cette catégorie et on fait vite le tour du genre), j’étais bien contente d’enfin lui raconter une « vrai » histoire.

    Et dire que maintenant, c’est Crotte de nez, d’Alain Mets que mon grand me réclame… j’en ai mal au cœur, mais ça c’est une autre histoire!